L’Expatriation, points positifs et point négatifs

De l’envie de l’aventure à la difficulté d’un départ

  • Pourquoi vouloir s’expatrier ?

Pour vivre un changement de fond, se dé-culturer et ainsi apprendre à vivre autrement. Sortir de sa zone de confort, et rencontrer de nouvelles personnes, de nouvelles manières de vivre au quotidien. Le tout sans jugement, simplement en sachant que chacun est différent. 1

C’est aussi un droit au recommencement. Un nouveau départ ressemble à une promesse de créer de nouveaux liens et faire naître de nouveaux projets.

Vivre l’excitation d’un nouveau départ, et se sentir chanceux de l’opportunité de pouvoir le faire.

Cette expérience ne va t-elle pas amener l’expatrié à mieux se connaître ? Mieux cibler ses besoins, ses envies ? Définir une nouvelle manière de communiquer et gérer ses émotions ?

Pouvoir se dématérialiser de ce qui paraissait important, via la modification de son environnement.

— (Notre histoire personnelle nous emmène aux Etats-Unis. Pourquoi ? Car c’est ici que l’opportunité professionnelle s’est présentée. C’est l’occasion de comprendre le mode de vie des Américains et comparer la réalité aux films, aux séries ; se confronter aux à priori et les briser… ou les confirmer !

Pouvoir partir en couple, est une chance que nous avons d’être plus fort à chaque instant, et de nous souder continuellement 2 . Par ce Grand Voyage, nous aurons une expérience forte et unique, unissante et complice, dans les moments de doutes, de construction et de pure plaisir…) —

un trésor familial qui vaut d’être construit, chérit, raconté aux ascendants et transmis aux descendants.

« Mais les vrais voyageurs sont ceux-là seuls qui partent
Pour partir ; cœurs légers, semblables aux ballons,

De leur fatalité jamais ils ne s’écartent,
Et, sans savoir pourquoi, disent toujours : Allons ! »
(Charles Baudelaire, Le voyage)3

 

  • Dans ce tourbillon fertile qu’est le projet d’expatriation, l’excitation s’accompagne de peurs anticipatoires liées au manque des siens, et ses repères.

Laisser loin sa famille, ses amis, quitter son appartement, sa ville… n’est pas sans conséquences sur l’identité que l’on s’est forgée jusqu’ici.

Avant  le départ, les proches font part de leur inquiétudes… que le futur expatrié appréhende déjà.

Les proches, ce sont  la famille4 , ces êtres que l’on aime et qui nous aime inconditionnellement. Et aussi les amis, ceux qui veulent simplement le bien de l’autre.

Aussi, qui dit expatriation, dit éloignement des personnes aimées/aimantes. Sans pour autant détériorer le lien qui unit, la distante géographique (et le décalage horaire!) sont un frein à vivre les événements ensemble, dans le même espace temps immédiat.

Si cette perspective affecte l’expatrié dans son voyage, il touche également le résident. (Comme me l’a fait remarqué une amie que j’aime tant, avec une voie douce mais ferme : « tu sais, c’est toujours plus dur pour ceux qui restent, que pour ceux qui partent ».)

Le choix final ne revient qu’à l’expatrié, face à son chemin de vie. Il est conséquent d’un projet à maturité et ouvre de nouvelles portes pour l’avenir.

Alors, au milieu des découvertes culturelles et aventures quotidiennes qui l’attendent, il apprendra à faire face au manque des Siens et de ses habitudes, à construire des repères différents.

L’aventurier forgera sa capacité d’adaptation et créera une nouvelle boîte à outils du lien à distance.

Pic by Maud

1 comprendre l’ ethnocentrisme
2
 10 raisons de voyager en couple
3 Le voyage, C.Baulelaire
4 Sociologie de la famille selon Durkeim
5 l’amitié selon Artistote

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Jean-François dit :

    J’inaugure cette rubrique de commentaire 😛 Très bel article. J’attends le prochain!
    @+

    J'aime

  2. Willy M. dit :

    Excellent article Celine! J’ai hâte de lire les prochains. 🙂

    J'aime

    1. ceelyn dit :

      Merci Willy 🙂 🙂

      J'aime

  3. Julie S dit :

    Zouille, tu écris si bien …. Merci de nous faire rêver ‘…

    J'aime

    1. ceelyn dit :

      Merci ma belle zouille 🙂 love

      J'aime

  4. Sabrina dit :

    Bel article Céline et tu écris si bien

    J'aime

  5. Sophie dit :

    C’est exactement ça ! Je me retrouve pas mal dans les raisons qui nous poussent à s’expatrier que tu évoques et en plus c’est écrit très joliement !!

    J'aime

    1. ceelyn dit :

      Merci Sophie, tu es trop chou 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s